Les principales réalisations de l’Association SHM, anciennement SHMSE, sont les fruits des efforts d’un groupe de bénévoles mais aussi de l’ensemble des salariés de l’Association, qui, au fil des ans, surmontant les épreuves et les déceptions de l’action quotidienne, ont su œuvrer au service des plus démunis.

 

1957 – 2017, soixante ans d’activité de la Société d’Hygiène Mentale du Sud Est par René Arnaud-Castiglioni

La Société d’Hygiène Mentale du Sud Est (S.H.M.S-E.) a fait l’objet d’une déclaration à la préfecture des Bouches du Rhône le 5 juillet 1957 (journal officiel du 26 juillet 1957). Cette association à but non lucratif se donnait pour objet d’exercer la protection ou l’entraide psychologique et sociale en faveur des handicapés et inadaptés psychiques.

Son appellation et son objet évoluent en 2013 pour devenir l’Association pour le Soutien au Handicap Mental et psychique (Association SHM). Déclarée à la préfecture le (journal officiel du 20 juillet 2013), son d’exercer la protection ou l’entraide psychologique et sociale en faveur des personnes handicapées et inadaptées psychiques.

La création : le contexte

Dès la libération un certain nombre de psychiatres dénonceront l’asile «comme une néosociété close et aliénante en dépit de son apparence humanitaire» (H. Chaigneaux, Congrès de Psychiatrie et de Neurologie de Langue Française, Caen, 1971) et jetteront les bases de nouvelles méthodes de prise en charge de la maladie mentale. Ce mouvement fut à l’origine de la psychiatrie dite «institutionnelle ».

Les équipes soignantes pouvaient se réorganiser pour former un collectif soignant avec un projet thérapeutique visant à rendre au malade mental hospitalisé une autonomie sociale et professionnelle. Pour cela, sous l’impulsion de psychiatres et de cadres des hôpitaux psychiatriques se développèrent un certain nombre d’associations dont l’objectif visait à la réinsertion et à la réadaptation des patients, associations à partir desquelles s’élaborera au début des années soixante la politique dite du «secteur psychiatrique» base de l’organisation actuelle des soins en psychiatrie.

Notre association, la Société d’Hygiène Mentale du Sud-Est, est l’une de ces associations.

business-2717066__340

La Société d’Hygiène Mentale du Sud Est : soixante ans d’histoire.

Son histoire est riche, faite de nombreuses initiatives innovantes et d’aussi nombreuses expériences.

A – Éveil et animation des services hospitaliers.

Notre association, la Société d’Hygiène Mentale du Sud-Est, est l’une de ces associations.

La S.H.M.S.E. a encouragé la réalisation de Comités hospitaliers à l’aide de conventions passées avec les hôpitaux psychiatriques et l’Assistance Publique de Marseille, de services à gestion indirecte jouissant d’une large autonomie mais fonctionnant sous sa personnalité juridique et pouvant faire appel à son assistance technique (administrative, comptable…).

Les créations s’échelonnèrent sur vingt ans.

Ces Comités Hospitaliers furent progressivement intégrés dans le fonctionnement des différents établissements à la fin des années 80.

B – Réinsertion des patients.

  • Participation à la Commission de Reclassement Professionnel et de Postcure.
  • Services visant à favoriser la reprise d’une activité professionnelle.
    1. Le Centre de Rééducation Professionnelle de «La Calade» 1973-1975
    2. Le Centre de Postcure «Laetitia».1972-1975
    3. Le Centre de Rééducation Professionnelle  «Le Castel».1984-2011

     

  • Le Service de Protection Tutélaire.

Ce Service fut créé pour l’application de la loi du 3 janvier 1968. Le 29 juillet 1969 l’Association est inscrite sur la liste des personnes morales pouvant exercer les fonctions de gérant de tutelle du T.G.I. de Marseille, en 1975 sur la liste des T.G.I. de Tarascon et d’Aix en Provence.

Le 11 janvier 1974 par arrêté préfectoral, la S.H.M.S-E. a reçu son agrément pour la gestion des «tutelles aux prestations sociales».

D’emblée l’accent fut mis sur la prise en charge et l’aide à la personne autant que sur la gestion des biens et l’assistance juridique. Cette orientation, qui est toujours celle de ce Service, allait alors bien au-delà de ce que prévoyaient les textes.

Devenu de par la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs, Service Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs, il exerce au 31 décembre 2016 1973 mesures et compte 65 salariés.

Présidents qui se sont succédés à la tête de l’Association SHM anciennement SHMSE

Picture

Docteur Paul NICOLAI

Médecin conseil Régional de la Caisse Régionale de Sécurité Sociale du Sud-Est Président jusqu’au 5 janvier 1978 où il devient Président d’Honneur

1957
Picture

Monsieur Marcel DURON

Agent comptable honoraire de la CRAMSE Devient Président d’Honneur en 1981

1978
Picture

M. Le Professeur Jean SUTTER

Professeur Honoraire de Psychiatrie à la Faculté de Médecine

16/09/1981
Picture

M. le Professeur Robert JARRET

Professeur de Psychiatrie

07/06/1991
Picture

Docteur René ARNAUD-CASTIGLIONI

Docteur en Psychiatrie
Ancien chef de Pole Géronto-psy du CH de Valvert (Marseille)

14/05/2012
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Non lisible ? changer le texte captcha txt

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Refuser tous les services
Accepter tous les services